Forum

Le forum est fermé.

Depuis la fin de la concertation préalable le 31 mai, le forum ne reçoit plus les contributions. Nous remercions tous les participants qui ont participé durant les 3 phases et sur le forum pour permettre au projet d’avancer. Vous pouvez consulter les contributions sur les différents thèmes présentés. Toutes les idées comptent pour développer notre territoire. Merci !

Nous vous remercions pour vos contributions. Les échanges seront meilleurs dans un bon état d’esprit, critique et constructif. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre charte de modération.

Navigation du forum
Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Incompréhension face à ce projet lunaire

Je suis un Martiniquais très concerné par l’aménagement du territoire de mon île. Je suis effaré de constater à quel point nous avons une classe politique si peu pragmatique (j’ose pas le terme médiocre…)

 

Comment peuvent-il s’imaginer dépenser des millions et des millions pour démolir et ratiboiser l’INTEGRALITE du pourtour du peu de vraies routes dont nous disposons encore. Ils s’imaginent réellement faire passer des voies de TCSP depuis place Malhaut au Lamentin jusqu’au Robert?  en détruisant au passage TOUTES les voies d’insertions , le bâti, l’environnement, etc…???? Pareil vers le sud jusqu’à Rivière-Salée????

Ils n’arrivent (ou ne veulent) pas déjà avoir une vraie 2×2 voies avec un VRAI calibre sur la RN 5 au sud (Ducos <=> Sainte-Luce) où les voies sont trop étroites et la vitesse cyniquement réduite à 70km/h (“on vous fait des routes médiocres et inachevées, et comme elles sont médiocres, on baisse la limitation de vitesse, c’est plus simple, en attendant le futur radar” ” et “comme personne ne dit rien (ou n’est en capacité de le faire), on évoluera pas et on n’a de compte à rendre à personne”). Pourquoi? Problème de foncier pour élargir les routes? Alors pourquoi n’y aurait-il alors aucun problème pour des voies de TCSP qui, elles, vont VRAIMENT avoir une emprise sur l’environnement alentour? Et c’est comme ça partout en Martinique. Le “i bon kon sa” de certains politiques dans toute sa splendeur.

 

 

Ces élus, n’ont-ils jamais été en Guadeloupe par exemple? Personnellement, j’y vais très souvent, ils ont de vraies routes et moins d’embouteillages que nous (mais il y en a quand même, c’est vrai). En Guadeloupe, il y a une VRAIE vision de l’aménagement du territoire pour une île à peine plus grande que la notre (1430 km² (sans les dépendances) vs 1130km² chez nous) et aussi peuplée. Faites Pointe-à-Pitre =>Basse-Terre (60 km), vous verrez que même avec un terrain accidenté comme le notre, ils ne font pas n’importe quoi (et je rappelle que la Guadeloupe a un PIB légèrement inférieur au notre). Petit aparté, pour rester dans la comparaison, un seul mot: Jarry.  Jarry (971) >>>>>> champigny/cocotte + la Lézarde + les Mangles/Acajou+ la Jambette + Hauts de Californie (972) etc. Pour ceux qui connaissent, vous le savez, pour les autres, je vous invite à vous renseigner.

 

 

Pour le côté “pratique” du TCSP actuel, en dehors des gens se rendant au centre-ville de Fort de France, l’intérêt se montre très discutable à mon sens. J’habite Ducos et je travaille au CHU La Meynard, il ne me viendrait jamais à l’esprit de: prendre ma voiture, la déposer au parking-relais (payant) après 5-10 min de route, puis TCSP (payant), puis arrêt au pont de Chateauboeuf, puis attendre (combien de temps?) un bus pour faire 500m pour arriver au CHU. C’est fastidieux+++ d’autant plus que la Meynard est le plus gros employeur public de l’île. Aucun de mes collègues ne prend le TCSP (personne n’ira (ne voudra) transpirer en marchant sous le soleil (ou la pluie) entre le pont de Chateauboeuf et le CHU s’il n’y a aucun bus à l’horizon). Aucun de mes voisins (qui pour certains travaillent aussi au CHU) se voit lâcher son véhicule de la sorte pour si peu d’esprit pratique.

J’ai pris le TCSP 2 fois (pour voir), il y avait du monde, mais sans savoir que cela se passait durant… la phase de gratuité du disposif!

Concernant l’autoroute et les aménagements qu’ont entrainé la mise en place du TCSP, il y a du bon et du très mauvais (feux de signalisation sur des entrées de zones industrielles et commerciales?? Pas besoin d’en rajouter, je pense que vous connaissez déjà).

 

 

Bon, après avoir copieusement critiqué, qu’est-ce-que je propose pour être constructif?

Pour beaucoup moins cher:
1) Durant la période juillet-août (circulation et pression humaine moindre), envisager un test grandeur nature de véritables lignes de bus et/ou taxi collectif (avec le concours de ces derniers) avec de vrais horaires et lignes de transports en commun clairement visibles et cohérentes pour les usagers (avec des plans de ces lignes clairement affichées dans les arrêts de bus (comme les métros et bus parisiens) pour une cohérence et une compréhension maximale).
2) Invitation de la population à grand renfort de pub (Martinique 1ère, ATV, France-Antilles, RCI, internet, etc…) à venir tester leurs trajets habituels sur le dispositif durant cette période pour ensuite avoir des retours sur ce qui marche, ce qui ne marche pas, ce qu’il faut modifier ou améliorer.
3) Pour les trajets importants et fortement achalandés: de vrais bus (comme en Guadeloupe, tiens); et pour les petits quartiers et les petits chemins tortueux: des mini-bus ou conservation des taxis collectifs existants.
En effet, le plus gros frein à l’usage des transports en commun en Martinique est l’absence de visibilité des trajets existants (ainsi que de vrais horaires).  Les gens prendront l’habitude du côté pratique et CLAIR du dispositif, et une partie (oui soyons réalistes) pourraient utiliser ce système, désobstruant partiellement les routes actuelles.
A côté de ça, nous avons un TCSP qui n’est pratique que sur son tracé immédiat, pour les installations situées dans la proximité immédiate (moins de 100m quoi)…

 

 

Voilà, je suis très déçu de ce que l’on nous propose, et je pense très sincèrement que, pour ce thème, un Guadeloupéen (oui encore eux) est plus heureux de vivre en Guadeloupe qu’un Martiniquais ne l’est en Martinique.

Enfin, s’il ne fallait choisir qu’un seul tracé de ce “projet” (je n’ose pas lui donner de qualificatif), je choisirais celui de Fort-de-France car au moins, pour celui là, on ne ruinera pas le peu de vraie route qu’il nous reste, sans compter la moindre pulvérisation de notre nature (est-cela l’avenir que nous réservent nos élus? Toujours plus d’artificialisation des sols Martiniquais? Quel triste avenir…)

 

Qu’en pensez-vous pour ceux qui ont eu le courage et l’amabilité de me lire?

Utilisateur supprimé, Utilisateur supprimé et Utilisateur supprimé ont réagi à ce message.
Utilisateur suppriméUtilisateur suppriméUtilisateur supprimé

Bonne question.

 

Pour ma part, je refuse de voir un téléphérique pas féérique du tout!

Utilisateur supprimé a réagi à ce message.
Utilisateur supprimé

Salut Monsieur

Vous avez souvent fait référence à la Guadeloupe, savez vous que l’organisation du transport  dans cette région est lui aussi en gestation.

La région Guadeloupe est entrain de réfléchir à une autorité unique afin de faire évoluer un transport qui n’a pas beaucoup évolué en 30 ans.

Les projets actuels des 3 communautés de communes Cap excellence, Riviera du Levant et Nord Basse terre s’inspirent de notre TCSP afin de relier le Gosier , le Lamentin, Petit Bourg et Baie Mahault à l’agglomération de 100 000 habitants que forment Pointe à Pitre et les Abymes par un réseau composé de plusieurs lignes avec des hubs de correspondances.

Alors demeurer avec des autobus grandes lignes ou des taxicos comme vous le suggérez, sans vous faire injure, relève quelque peu de la nostalgie de nos iles des années 1960, 1970.

Le retour actuel  de bus de grandes capacités est deja pour moi un recul. La préférence a été donné à la grande capacité sur un instant plutôt qu’une fréquence sur une tranche horaire et ce sacrifice a été fait pour diminuer les côuts et n’arrange pas les usagers.  Un exemple un passager de Basse pointe s’il rate le bus de 6h ou si cet horaire ne lui convient pas est obligé d’attendre 7h. Il aurait mieux fallu 3 bus de capacité moyenne 22 ou 24 places dans cette tranche horaire 6h, 6h30, 7h00…

Revenons sur le projet, la desserte par l’axe de la RN5 a l’avantage de permettre  le rabattement de beaucoup d’habitants des quartiers des communes  environnantes soit à Petit Bourg, Genipa, Cocotte, Champigny. Vous citez votre cas personnel, je vous comprends monsieur et c’est votre choix. Avez vous pensé à ceux sans vehicule , etudiants des écoles universitaires de santé qui viendront apprendre leur métier dans le pôle qui sera situé pres du CHU, aux visiteurs de malades  qui reviennent de communes ? La Martinique deviendra un pays de seniors, et c’est mon cas, nouvellement retraité, possedant pourtant un véhicule mais qui, si le systéme de transport était moderne et efficace délaisserait volontiers son véhicule, ce que je fait d’ailleurs à Carrére, pour me joindre en ville, à la Galleria ou les quelques zones commerciales qui bordent l’autoroute.

Je ne serai pas plus long, c’est un débat et j’ai souhaité échangé avec vous qui me semblez vous interesser à l’avenir de notre île avec une vision peut être différente mais qui j’espère servira à nos élus afin qu’ils soient plus inspirés et plus confiants lors de leurs choix.

 

 

Moi je suis d’accord pour l’extension des voies, il y a pas mal de personnes âgées ou de mères au foyer sans véhicule donc il y a une forte dema,de a ce niveau.

Sans compter que ça dégagerait les routes et ferait moins d’embouteillage !!!

Pour a 100%%%%%%%%

Bonjour @abcdef,

Nous vous remercions pour le temps que vous avez consacré à l’élaboration de votre contribution, qui touche des thémathiques larges :

– le projet des extensions du TCSP est avant tout un projet d’intermodalité, visant à transporter de manière efficace et confortable les personnes qui souhaitent se rendre dans le centre économique de la Martinique (Fort-de-France, Schoelcher, Le Lamentin, Ducos).
Ainsi des pôles d’échanges multimodaux seront mis en place aux terminus des extensions pour permettre aux usagers des voitures de déposer leur véhicule en amont des bouchons, et aux usagers des transports en commun d’effectuer leur correspondance. Nous vous invitons à lire le dossier de la concertation pour plus d’informations sur la réorganisation prévue sur le réseau de transports en commun.

– les études du projet des extensions tiennent compte des enjeux environnementaux à chaque étape, et évaluent les possibilités d’insertion (linéaire, voies riveraines, giratoires, stations, pôle d’échange), dans l’objectif de préserver l’environnement, le foncier et le bâti.

– enfin l’opportunité de desserte à proximité du TCSP est également au coeur des études, en particulier dans les centres urbains du Lamentin, Schoelcher, Le Robert et Rivière-Salée : nous vous invitons à lire l’analyse des variantes dans le dossier de la concertation.

Cordialement,

Bonjour,

 

j’ai lu une partie des réactions quant au projet d’extension.

Il est certain qu’il aurai-aura un autre impact important.

Ainsi, cela est discutable, je pense que ça contribue à l’étalement urbain.

Ceci dit, un transport public efficient permet de désengorger des axes saturés.

Pour l’extension Est, je serai plutôt pour la variante C jusqu’à Union car moins de contraintes sur le foncier et liaison améliorée entre le nord et le sud. Continuité du bus jusqu’à Basse-Pointe.

Il subsistera une portion à mon sens dépourvue, la ligne droite entre Union et Mahault.

Pour l’extension Sud, j’opterai pour le prolongement jusqu’à Petit-bourg maximum pour minimiser les impacts.

Je pense que l’extension nord-ouest par câble et bhns sera compliquée du fait de la  forte urbanisation.

La collectivité serait gagnante à mettre l’accent sur:

-l’intermodalité ( en autorisant les vélos dans les BHNS par exemple)

-la fréquence des bus

-le transport maritime reliant les villes du littoral ouest

 

 

 

 

Utilisateur supprimé a réagi à ce message.
Utilisateur supprimé

Bonjour,

Nous notons vos propositions et arguments en faveur de l’itinéraire Sud dans le Lamentin et d’évolution du tracé de l’Extension Sud (raccourcissement à Petit Bourg).
Concernant l’aménagement en TCSP du tronçon Union-Mahault par la RN1, cette option a été abandonnée suite aux premières études, du fait de la complexité technique de l’insertion de voies supplémentaires, de l’impact important sur du foncier bâti et de la faible opportunité en termes de desserte des populations et équipements de la ville.
Concernant l’impact sur l’étalement urbain de la création d’un TCSP, les études montrent que l’amélioration du réseau routier (extensions, capacité, fluidité) peut en avoir beaucoup plus. Dans le cas de la Martinique où le réseau routier est congestionné dans sa partie centrale, le TCSP pourrait devenir un levier de l’étalement urbain.

 

DOCUMENTATION

L'espace documentation regroupe les rapports, études et retranscription du projet et des réunions.

PROJET DES EXTENSIONS DU TCSP DE LA MARTINIQUE

DOSSIER DE LA CONCERTATION PRÉALABLE

DECOUVREZ LES THEMES

Les différents thèmes du projet : environnement, mobilité, mode de transport...

Se rendre aux réunions

Dans le respect des règles sanitaires en vigueur, ces réunions permettent une présentation générale du projet au public et la possibilité de l’aborder sous tous les angles.